Il vous est nécessaire d'activer javascript

Stéphane Lorimier

/home/httpd/vhosts/cpcp.ch/httpdocs/template/accueil-moi.html

Je m'appelle Stéphane, j'ai 44 ans.

Votre coach Stéphane

Mes débuts à la course à pied

Le tour du canton de Neuchâtel

Je commence la course à pied le mercredi 28 avril 2006 par la première étape du tour du canton de Neuchâtel (BCN Tour). J'y ai pris goût dès le 1er kilomètre. L'ambiance de ce sport m'a tout de suite séduit. Je me suis pris au jeu et j'ai participé aux 6 étapes. Lors de l'arrivée de la dernière étape, un sentiment mélancolique s'est emparé de moi..... Mais? Que vais-je faire mercredi prochain?

Seconde étape

J'apprends, qu'une semaine plus tard, se déroule la course Cressier – Chaumont! Hum.. 13km et 870 mètres de dénivellation, largement plus qu'une étape du tour du canton. Je ne réfléchis pas trop longtemps et hop, je m'inscris en me disant on verra bien.

Cressier – Chaumont, le 10 juin 2006

La course s'est bien déroulée, j'ai su garder un rythme régulier jusqu'au petit passage bien raide au km 10. J'ai un petit peu trop donné et hop... les 3 kilomètres restant plus ou moins plat étaient difficiles. Heureux d'être arrivé à Chaumont, je suis redescendu en courant avec un ami. Arrivé à Cressier, j'étais vraiment sec... j'en pouvais plus! Lors de la descentes, j'apprends qu'une des plus belle et prestigieuse course de montagne, s'appelle Sierre – Zinal. On me dit: « 32km et 2000m de déniv!!! Ouha, un bel objectif pour l'année suivante.

Bien m'en as pris. Le 13 juin, l'entreprise nous invite à assister devant un écran géant, le match entre la Suisse – France lors du mondial en Allemagne. Un collègue de travail, me dis qu'il à déjà fait 14 fois Sierre-Zinal!!! On discute, il m'explique la manière dont il s'entrainait. Il réussi à mettre le virus au fesse et je me mets en tête de faire un test le samedi suivant.

Test Sierre-Zinal

Samedi matin 6h. Je me lève, mange du riz complet, mets dans mon sac à dos, quelques petits sandwichs à la viande séchée, des Darvida et 1 litre ½ de boisson. Je pars de la maison avec comme objectif fixé, le Chasseral. La montée à Chaumont se passe très bien. Je m'arrête toutes les 20 minutes pour boire et je repars en ayant pris quelques Darvida que je mange en courant. Je me suis rendu compte que je ne digérais pas les sandwichs à la viande séchée, même le peu de gras empêche une digestion.
Ce matin là, la forêt est belle, je suis seul, j'ai l'impression que les oiseaux chantent en coeur pour moi, quel bonheur de vivre ces instants. Arrivé à Chasseral, je me sens extrêmement bien, aucune douleurs, aucune fatigue ressentie. Le rythme de ravitaillement des 20 minutes est parfait. Je décide de continuer la crête pour atteindre Bienne. Arrivé dans le haut de la ville, mon compteur marque 40.1 km.. je jubile!!! Je fais quelques petits détours pour atteindre la gare avec 42.195 km. En entrant dans la gare de Bienne, je suis tel un enfant heureux d'avoir fais un vrai exploit. Jamais je n'aurais pu imaginer ce que je viens de réaliser. Je me sentais bien, légèrement fatigué. Arrivé à la maison, je me suis inscrit à Sierre – Zinal.

Lire mes récits de course:
Sierre-Zinal
Mon premier marathon, le JungfrauMarathon
Mon second marathon, 2 semaines après le JungfrauMarathon
Ma première course chaussé des FiveFingers Sprint au semi-marathon de Lausanne,